L’interview d’Arta, Madame Loyal Bouglione

Exclusif ! L’interview d’Arta, Madame Loyal Bouglione

 

Le prestigieux Cirque d’Hiver Bouglione est à Saint-Brieuc du 3 au 5 mars

Il vous présente “Festif“, un extraordinaire Show haut de gamme placé sous le signe du Rire et du Merveilleux !

Avec plus de 70 artistes et animaux, un grand orchestre en live, les célèbres et séduisantes Salto Dancers, plus de 130 somptueux costumes, des jeux de lumière féeriques, il est considéré comme l’un des plus beaux d’Europe. Un succès largement mérité pour ce magnifique spectacle !
Retrouvez toutes les infos sur le spectacle, les horaires, les tarifs : ICI


Aujourd’hui nous avons le plaisir de vous présenter Arta Sosnowski qui n’est autre que l’exceptionnelle “Madame Loyal” du Cirque d’Hiver Bouglione en tournée, un cas unique en Europe … et elle est aussi une jeune maman !

Diplômée d’études supérieures au Conservatoire de Musique et de Danse de Paris, meneuse de revue au célèbre cabaret “La Nouvelle Ève”, Arta est aujourd’hui une formidable Madame Loyal au Cirque d’Hiver Bouglione en tournée, le cirque le plus célèbre de France.

  • Bonjour Arta, avant tout merci d’avoir accepté de partager avec nous votre quotidien. Vous travaillez dans l’un des plus prestigieux cirques européens, le Cirque d’Hiver Bouglione en tournée, et vous y tenez le rôle très important de Madame Loyal ! Et justement, qu’est ce que cela représente pour vous ?

C’est une grande fierté parce que ça se passe au Cirque Bouglione, une véritable référence, et c’est aussi une énorme responsabilité car je dois présenter l’un des plus beaux programmes de cirques actuels et je suis présente du début à la fin du spectacle. Pour tout vous dire, je ne quitte pas des yeux le déroulement du spectacle. J’ai le plaisir de présenter chaque artiste qui entre en scène et je fais rêver le public. Il y a forcément du stress à chaque représentation, car aucune séance ne se ressemble.  Ce stress est d’ailleurs également présent chez mes amis artistes.

  • Dîtes-nous en un peu plus sur votre rôle, car une Madame Loyal, ce n’est pas très courant !

Ma carrière a débuté par la danse classique ; comme j’avais une certaine aisance pour m’exprimer j’ai même été meneuse de revue. Puis j’ai été recrutée par le Cirque d’Hiver Bouglione de Paris suite à un casting ; j’y ai travaillé pendant de nombreuses années, et lorsque la famille Bouglione a décidé de reprendre les tournées en France après 35 années de sédentarité à Paris, elle m’a proposé ce rôle extraordinaire de “Madame Loyal“, en y ajoutant mes talents de danseuse. C’était une belle opportunité mais aussi un beau challenge !

Sous le chapiteau, j’annonce chaque numéro et j’accompagne la troupe des Salto Dancers, les célèbres danseuses du Cirque d’Hiver Bouglione. De formation classique, ces danseuses embellissent le spectacle par leurs chorégraphies.Le Cirque d’Hiver Bouglione est l’unique cirque en France a exiger une telle qualité.

Sur la piste, ce n’est pas toujours simple.  Nous devons faire avec les aléas du sol qui n’est pas plat. Le mélange de sciure et de terre peut également rendre les chorégraphies périlleuses. Il est donc indispensable de beaucoup répéter et de prendre aussi tranquillement ses marques pour qu’il n’y ait pas d’incidents.
Au niveau de l’équilibre, il faut s’habituer. Tous les jours j’exerce ma voix ; je pratique également la musculation et la fitness pour garder une forme parfaite. Vous connaissez la suite (rires).

  • Vous êtes non seulement artiste au Cirque d’Hiver Bouglione,  mais aussi une jeune maman. Ce n’est pas trop difficile de concilier les deux ?

J’ai 32 ans et je suis maman de Yana, une petite fille de 2 ans. Yana a une maman qui est Madame Loyal dans le spectacle du Cirque d’Hiver Bouglione en tournée. J’en suis à ma deuxième saison au sein de ce magnifique cirque en tournée, et nous vivons en caravane avec mon mari et notre petite fille.

Dans un grand cirque comme Bouglione tout est organisé, rien n’est laissé au hasard. Notre planning est divisé entre les jours de spectacle, les jours de voyage entre les étapes, et puis les jours de repos ou nous devenons touristes dans la ville où nous sommes installés. Notre organisation est différente chaque jour.  Au tout début je n’avais pas d’organisation, mais je me suis rapidement adaptée. Ainsi j’ai réussi à trouver une petite “routine” pour ne plus courir après le temps et gérer au mieux chaque jour, chaque instant, chaque aventure !

Les jours de spectacle il y a parfois jusqu’à 3 représentations dans la journée ; alors une nounou s’occupe de ma fille, car mon mari Stéphane Danetto, est “régisseur de la piste” et nous sommes tous les deux présents tout au long du spectacle ainsi qu’au Pré-Show pour accueillir le public. Grâce à cette nounou qui est une jeune femme du cirque, nous pouvons nous consacrer pleinement à notre travail.

Dès que le spectacle est terminé, je reprends mon rôle de maman! J’ai la chance de pouvoir retrouver ma fille très rapidement car les caravanes entourent le chapiteau. Notre petite Yana n’est par conséquent jamais très loin de nous ; il lui arrive même quelques fois, en matinée, de venir regarder le spectacle avec sa nounou. C’est vraiment du bonheur de l’apercevoir dans le public pendant le spectacle.

Les jours de relâche, nous sortons de la place du cirque pour aller explorer la région : en ville, dans les parcs, au bord de la mer,…  Avec mon mari nous en profitons pour faire d’autres activités et nous savourons chaque instant avec notre fille.

Il m’arrive aussi d’avoir une baisse de moral et de me sentir dépassée par les événements, mais je ne suis jamais seule : Stéphane, mon mari, est d’un grand soutien. Les autres femmes du cirque, les artistes et les danseuses sont également là pour m’encourager. Le Cirque d’Hiver Bouglione est une grande famille et sur la tournée, et c’est une richesse que nous ressentons tous les jours.

  • Vous êtes vous déjà posée la question de choisir entre le cirque et votre rôle de maman, ou bien est-ce que tout cela s’organise naturellement?

La questions ne s’est jamais posée car j’ai la chance de pouvoir concilier les deux. Nous faisons du cirque en famille et c’est comme cela que nous sommes les plus heureux.

  • On se pose souvent la question de la scolarisation des enfants qui accompagnent leurs parents en tournée. Comment ça se passe ?

Comme tous les parents, je me soucie de la scolarité de ma fille. Au cirque, l’éducation de nos enfants est une priorité à laquelle nous accordons une grande importance.

Les plus grands vont dans les écoles nationales, les plus proches de la place du Cirque. Et puis très prochainement, le cirque aura sa propre école dans une caravane aménagée en salle de classe ! C’est une volonté de la famille Bouglione qui m’enthousiasme car l’année prochaine, Yana y fera sa première rentrée scolaire !

  • Pour terminer, d’après vous, quelle est la plus grande richesse de la vie en tournée pour votre fille ?

Chaque jour je la vois grandir et s’épanouir un peu plus, au contact des autres enfants du cirque, dans cet univers multi-culturel propre au cirque. Elle est heureuse et vivante, et surtout elle adore le cirque. Pour ces raisons je suis convaincue d’avoir  pris la bonne décision en choisissant de vivre au Cirque d’Hiver Bouglione en tournée, avec ma famille, pour mon travail, et le bonheur des miens.

  • Merci Arta de nous avoir parlé aussi sincèrement, et au plaisir de vous revoir bientôt  sous le grand chapiteau du Cirque Bouglione en tournée.

Avis clients

 

Commentaires

Une réflexion au sujet de « L’interview d’Arta, Madame Loyal Bouglione »

  1. J’ai beaucoup apprécié ta manière de te dévoiler avec pudeur en ce qui concerne ta vie familiale et avec beaucoup de professionnalisme concernant Madame Loyal
    Je vous embrasse tous les trois
    Amicalement
    Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *